Le CRIL en bref

présentation

Le Centre de Recherche en Informatique de Lens (CRIL UMR 8188) est un laboratoire de l’Université d’Artois et du CNRS qui regroupe plus de cinquante membres : chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et personnels administratifs et techniques.

952-956-5180

Recherches en intelligence artificielle et applications

mots clés du CRIL

(312) 769-2886 (unreluctant)

Séminaire 

Srdjan Vesic (CRIL, CNRS - Université d’Artois)

In this paper, we place ourselves in the Ontology Based Data Access (OBDA) setting and investigate reasoning with inconsistent existential rules knowledge bases. We use the notion of inconsistency measures on sets of facts to rank and filter repairs. We propose a generic framework to answer queries by using the best repairs and study productivity and properties of such a framework.

En savoir plus

Séminaire Collective Singleton-based Consistency for Qualitative Constraint Networks: Theory and Practice

Michael Sioutis (Örebro University)

Partial singleton weak path-consistency is essential for tackling challenging fundamental reasoning problems
associated with qualitative constraints networks. Briefly put, partial singleton weak path-consistency
ensures that each base relation of each of the constraints of a qualitative constraint network can define a
singleton relation in its corresponding partially weakly path-consistent subnetwork. In this talk, we propose
a stronger local consistency that couples partial singleton weak path-consistency with the idea of collectively
deleting certain unfeasible base relations by exploiting singleton checks. We then propose an algorithm for
enforcing this new consistency and a lazy variant of that algorithm for approximating the new consistency, both of which outperform the respective algorithm for enforcing partial singleton weak path-consistency in a given qualitative constraint network . With respect to the lazy algorithmic variant in particular, we show that it runs up to 5 times faster than our original exhaustive algorithm whilst exhibiting very similar pruning capability.
We formally prove certain properties of our new local consistency and our algorithms, and motivate their usefulness through demonstrative examples and a thorough experimental evaluation with random qualitative constraint networks of the Interval Algebra and the Region Connection Calculus from the phase transition region of two different generation models. Finally, we provide evidence of the crucial role of the new consistency in tackling the minimal labeling problem of a qualitative constraint network, which is the problem of finding the strongest implied constraints of that network.

9703413726

Daniel Le Berre reçoit la médaille de l'innovation du CNRS

Daniel Le Berre a reçu le mercredi 10 octobre 2018 la médaille de l’innovation du CNRS des mains de la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation Frédérique Vidal et du PDG du CNRS Antoine Petit, pour le développement du logiciel libre Sat4j et son intégration dans la plateforme Eclipse.



La médaille de l’innovation honore une recherche exceptionnelle sur le plan technologique, thérapeutique, économique ou sociétal.



Les deux autres lauréats de cette médaille cette année sont Valérie Castellani et Thierry Chartier.


Communiqué de presse du CNRS
Portrait de Daniel Le Berre sur le site du CNRS
Présentation des travaux de Daniel Le Berre sur le site de l’INS2I
Présentation des trois lauréats 2018 dans CNRS le journal
Discours de Frédérique Vidal lors de la cérémonie


Ils en parlent :


L’université d’Artois
OW2
Sciences et Avenir
La voix du nord

En savoir plus

Soutenance de thèse de Valentin Montmirail - Practical resolution of satisfiability testing for modal logics

Le 17 septembre 2018, à 10h, salle des thèses de la faculté Jean Perrin

Résumé

In this thesis, we explored the idea to use modern SAT technology that has seen considerable progress over the last years for solving various kinds of Modal Logics.
We tackled the problem from various directions. For the NP-complete variants of Modal Logics it is a natural choice to encode them to SAT and use a SAT solver to decide them. In order to get an efficient Modal Logic solver, it requires several optimisations because otherwise the formulas will get too huge.

In the next step, we asked the question how to obtain smallest models when the considered formula is satisfiable and we came up with several solutions but we did not stop our work with the NP-complete logics.

For going beyond NP, we suggested a novel approach inspired by the successful CEGAR techniques that we named RECAR for Recursive Explore and Check Abstraction Refinement. We instantiated the framework RECAR within the solver MoSaiC and we demonstrated how, with efficient over- and under- abstractions, a SAT-based approach can solve PSPACE modal logics.

En savoir plus

(802) 479-4715

Le 13 septembre 2018, à 14h, salle des thèses de la faculté Jean Perrin

Résumé

Dans cette thèse, nous abordons les problèmes bien connus de clustering et de fouille de règles
d’association. Notre première contribution introduit un nouveau cadre de clustering, où les objets complexes
sont décrits par des formules propositionnelles. Premièrement, nous adaptons les deux fameux
algorithmes de clustering, à savoir, le k-means et l’algorithme hiérarchique ascendant, pour traiter ce type
d’objets complexes. Deuxièmement, nous introduisons un nouvel algorithme hiérarchique descendant
pour le clustering des objets représentés explicitement par des ensembles de modèles. Enfin, nous
proposons un encodage basé sur la satisfiabilité propositionnelle du problème de clustering des formules
propositionnelles sans avoir besoin d’une représentation explicite de leurs modèles. Dans une seconde
contribution, nous proposons une nouvelle approche basée sur la satisfiabilité pour extraire les règles
d’association en une seule étape. La tâche est modélisée comme une formule propositionnelle dont les
modèles correspondent aux règles à extraire. Pour montrer la flexibilité de notre cadre, nous abordons
également d’autres variantes, à savoir, l’extraction des règles d’association fermées, minimales non
redondantes, les plus générales et les indirectes. Les expérimentations sur de nombreux jeux de données
montrent que sur la majorité des tâches de fouille de règles d’association considérées, notre approche
déclarative réalise de meilleures performances que les méthodes spécialisées.

Mots-clés : fouille de données, clustering, règles d’association, satisfiabilité propositionnelle.

657-263-0211